POURQUOI ON S'OPPOSE

Élus et citoyens ensemble
contre un projet démesuré et destructeur !

LE DANGER
Aux portes du village de Droue-sur-Drouette, 26 hectares de terres agricoles et d'espaces naturels sont en danger de bétonnage à cause du projet autorisé par le SCOT de les vendre à des entreprises industrielles. Il est notamment envisagé d'y installer sur 8 hectares un entrepôt de logistique de 15 mètres de haut et de 22 quais de chargement qui générera au minimum une centaine de mouvements de camions par jour, voire plusieurs centaines si elle utilise sa plateforme à plein régime et si l'entreprise s'étend comme elle le fait très vite partout où elle s'installe… En savoir plus

DESTRUCTION DE 26 HECTARES DE TERRES AGRICOLES

Pouvons-nous tolérer que notre village devienne un territoire abîmé par la concentration d'entrepôts logistiques ? N'est-il pas scandaleux de bétonner des terres agricoles alors qu'il existe déjà dans la ZI un entrepôt en activité, un autre abandonné et des hectares de friches industrielles ? En savoir plus

+ D'INSÉCURITÉ ROUTIÈRE ET D'ÉQUIPEMENT DÉGRADÉ

Pouvons-nous accepter la circulation accrue de dizaines (voire de centaines) de camions par jour dans nos villages, sur des routes départementales qui ne sont pas adaptées ?En savoir plus


+ DE POLLUTION ET DE RISQUES ENVIRONNEMENTAUX
Pouvons-nous négliger la pollution de l’air, de l'eau et des sols, les nuisances sonores et visuelles, les risques d'inondation et de ruissellement des eaux de pluie, les mouvement de terrain comme il est signalé dans le P.A.D.D. ? Aucune étude de l'impact environnemental de ce projet n'a encore été réalisée…
En savoir plus


LES EMPLOIS, UN LEURRE !
Pouvons-nous croire à l'annonce de la création de quelques dizaines d'emplois alors qu'ils seront peu qualifiés, en CDD ou intérim, et vite supprimés par l'automatisation accélérée ? Nous savons que la logistique est l'activité économique dont le taux d'emploi à l'hectare est l'un des plus faibles…
En savoir plus


DES DÉPENSES PUBLIQUES INÉVITABLES, DES RECETTES HYPOTHÉTIQUES

Pouvons-nous accepter que les coûts élevés d’aménagement et d'entretien de la zone (routes notamment) soient à la charge de la collectivité alors qu'ils seront provoqués par une activité privée ? Pouvons-nous compter sur des recettes fiscales pour les communes touchées alors qu'il y aura probablement des exonérations de charges ? Aucune estimation réaliste n'a été effectuée et communiquée… En savoir plus


BAISSE DE LA VALEUR IMMOBILIÈRE ET DE L'ATTRACTIVITÉ DES VILLAGES

Pouvons-nous nous résoudre à voir la valeur de nos habitations et l’attractivité des villages diminuer à cause de la dégradation des paysages et de l'environnement ? En savoir plus